les crampes du sportif

Les crampes du sportif

Les crampes du sportif 

Il existe deux types de crampes : les crampes à l’effort sur un muscle chaud et les crampes au repos sur muscle froid (souvent nocturnes).  Le sportif est surtout concerné par les crampes à l’effort.

Nombreux sont les sportifs qui subissent un jour ou l’autre des crampes et ce pas seulement à niveau amateur (chez les sportifs de haut niveau, il suffit de regarder la fin des matchs de football pour voir des sportifs présentant des crampes).

Les crampes du sportif


Les crampes : mais qu’est ce donc ?

Une crampe c’est une contraction involontaire, brutale, intense et douloureuse d’un muscle. Cela se traduit par exemple par un grasping des doigts sur un manche de raquette chez le tennisman, par une douleur intense du mollet avec flexion plantaire de la cheville chez le coureur, par une flexion des orteils avec douleur de plante de pied chez le nageur….
On pense que la douleur de la crampe est provoquée par l’augmentation brutale de la pression intra musculaire qui entraine une ischémie transitoire du muscle.

Pourquoi fait-on des crampes ?

Plusieurs mécanismes sont évoqués pour expliquer l’apparition des crampes :

- Mécanisme principal : effort inhabituel (trop intense, trop prolongé, dans des amplitudes inhabituelles…) surtout en atmosphère chaude et humide
- Epuisement des réserves énergétiques intra musculaire (épuisement du glycogène intra musculaire)
- Accumulation acide dans le muscle
- Troubles ioniques : déficit en sodium, déficit en potassium, déficit en calcium, déficit en magnésium
- Déshydratation
- Fatigue

En général, le mécanisme est la pratique d’une activité sportive de façon inhabituellement intense et prolongée associée à  de facteurs entrainant un déséquilibre du fonctionnement musculaire (déshydratation, acidose et troubles ioniques).

Comment stopper les crampes?

- L’attitude immédiate est l’arrêt de l’activité sportive (au  moins temporaire de l’ordre de quelques secondes à quelques minutes)
-  Les étirements doux et progressifs du muscle subissant la crampe sont souvent salvateurs
- Massages du muscle 
- Application de chaud
- Correction de troubles favorisant (réhydratation et correction de troubles ioniques)
Comment les éviter ?
- L’entrainement régulier permet d’habituer les muscles à l’effort qui leur sera demandé 
- Un bon échauffement avant l’effort permet une optimisation du fonctionnement musculaire et donc une diminution du risque de crampes
- Eviter de s’entrainer dans des conditions inadaptées (chaleur et humidité)
- Se connaitre et savoir adapter l’intensité de l’effort à la durée prévue
- Boire régulièrement durant l’effort  prévient la déshydratation
- Boire une boisson de l’effort prévient les troubles ioniques
- Manger durant les efforts intenses et prolongés

 

Une bonne préparation du sportif, de bonnes attitudes alimentaires et d’hydratation doivent permettre de diminuer la fréquence des crampes. 
Cependant, lors de compétitions et dans des conditions particulières, les crampes ne sont pas exceptionnelles. Il faut alors savoir adapter son effort, pratiquer quelques étirements et corriger les erreurs diététiques afin de poursuivre son effort.

Ajouter un commentaire

LYCEE QUALIFIANT HASSAN II ASS EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×