tendinopathie d achille

La tendinite / tendinopathie d’Achille 

Le tendon d’Achille est un tendon puissant qui relie les muscles du mollet au pied avec une insertion sur le calcanéum (os du talon).

La tendinite / tendinopathie d’Achille

Sports concernés :

Surtout athlétisme (course de fond en particulier, sauts), mais aussi tous les sports où la course est importante et où il y a des sauts (tennis, badminton, squash…).

Symptômes :

- Douleur du tendon d’Achille pouvant se situer au niveau de l’insertion sur le calcanéum ou bien sur le corps du tendon, mais aussi à la jonction musculo-tendineuse avec les muscles du mollet
- Douleur apparaissant à l’effort. Au début la douleur apparaît en fin d’effort et cède au repos. Au fur et à mesure de l’évolution de la tendinopathie, la douleur apparaît de plus en plus précocement à l’effort et peut ne plus céder au repos, devenant parfois permanente
- Cette douleur est reproductible à la palpation de la zone atteinte
- Cette douleur est reproductible à l’étirement du tendon d’Achille (provoquée par la station debout en fente le membre atteint en arrière avec la jambe tendue ou bien provoquée par l'accroupissement en charge)
- Cette douleur est reproductible à la contraction (douleur au sautillement sur la pointe des pieds en appui bipodal (sur 2 pieds) voire unipodal (sur 1 pied)
- Parfois, on peut trouver un gonflement local


Différents types de tendinopathie d’Achille :

- Tendinopathie d’insertion (entésopathie)
- Tendinopathie du corps du tendon (dite corporéale)
- Tendinopathie de la jonction musculo tendineuse
- Atteintes de la gaine entourant le tendon (il s’agit alors de téno-synovites ou péritendinites)
- Bursites pré et rétro achilléennes qui sont des inflammations des bourses situées en avant et en arrière du tendon juste au dessus de l’insertion osseuse

Facteurs favorisants :

- Début brutal du sport ou reprise brutale après un long arrêt
- Augmentation brutale de la charge d’entraînement ou de compétition (quantité ou qualité)
- Changement ou usure des chaussures (manque d’amorti ou talon pas assez épais)
- Changement de terrain (terrain trop dur)
- Manque d’échauffement
- Manque d’étirements
- Défauts hygièno diététiques : insuffisance d’apport hydrique, excès d’apport en protéines, caries dentaires
- Troubles morpho-statiques (pieds creux, déviation calcanéenne)
- Secondaires à un traitement médicamenteux (antibiotiques : fluoroquinolones)

Examens complémentaires :

- Radiographies afin de réaliser un bilan articulaire et de rechercher des malformations (par exemple calcanéum de Haglund)
- Echographies afin de faire le bilan et situer précisément la tendinopathie (atteinte simple du tendon, présence de nodules, de calcifications, de bursite ou de téno-synovite)

Traitements :

- Repos sportif relatif (diminution de l’activité sportive et pratique en l’absence de douleur)
- Glaçage du tendon d’Achille quotidien
- Etirements du tendon d’Achille quotidiens
- Correction d’un facteur favorisant (terrain, chaussures, entraînement, hydratation…)
- Rajout sous la semelle de propreté de talonnettes amortissantes 
- Traitements médicamenteux : pommades antiinflammatoires, antiinflammatoires oraux, mésothérapie
- Traitements physiothérapiques ou kinesithérapiques: ondes de choc, massages transverses profonds
- Parfois, dans les cas de tendinopathies récalcitrantes malgré tous ces traitements, la chirurgie peut être envisagée.

La tendinopathie d’Achille ou calcanéenne (anciennement appelée tendinite d’Achille) est très fréquente chez les coureurs de fond. Elle se manifeste par une douleur en arrière de la cheville à l’effort, lors de l’étirement et à la palpation. Le traitement repose avant tout sur le repos relatif, les étirements et le glaçage du tendon d’Achille de façon quotidienne.

Ajouter un commentaire

LYCEE QUALIFIANT HASSAN II ASS EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site