entourse de la chevaille

Entorse de la cheville 

Il s’agit du traumatisme le plus rencontré en médecine du sport. La grande majorité des cas concerne le ligament latéral externe de la cheville (face externe de la cheville). Nous ne traiterons, ici, que l’entorse du ligament latéral externe (ou LLE).

Entorse de la cheville

Sports à risque

Quasiment tous les sports :
- Sports avec appui sur terrain instable : football, rugby, course
- Sports avec sauts : basket, handball
- Sports avec déplacements latéraux : tennis, judo, sports de combat
- Sports avec contact : tacle au football, sports de combat

Mécanisme d’une entorse de la cheville

Le mécanisme est quasiment toujours un mouvement dit de varus, c'est-à-dire de torsion de la cheville vers l’intérieur. Ce mouvement met en tension le ligament latéral externe (LLE) de la cheville qui peut alors s’étirer, se rompre. Ce LLE est composé de 3 faisceaux (antérieur, médian et postérieur) qui peuvent être atteints séparément.

Classification

En fonction du niveau de l’atteinte, l’entorse est classée en plusieurs degrés. Cette classification de l’entorse de la cheville permet de choisir le traitement, de connaître la durée de traitement, de rééducation et de prévoir la date de reprise du sport.

- Entorse bénigne : simple distension du ligament
- Entorse de gravité moyenne : rupture du faisceau antérieur
- Entorse grave : rupture du faisceau antérieur et du faisceau moyen, plus ou moins rupture du faisceau postérieur
- Entorse associée : associée à des lésions osseuses (fracture, arrachement…), des lésions tendineuses, cartilagineuses

Examen clinique

L’examen par un médecin permet de confirmer le diagnostic, éliminer la présence de lésions associées, juger de l’intérêt de réaliser une radio et de préciser la gravité de l’entorse.

Souvent, un deuxième examen par un médecin est nécessaire  environ 5 jours après l’accident pour juger l’évolution et donner plus de précisions sur le degré de gravité de l’entorse de la cheville. Les éléments à rechercher par le médecin sont :

- torsion de cheville vers l’intérieur entraînant une douleur brutale plus ou moins intense
- reprise ou non du sport immédiatement après l’accident
- présence de craquement audible ou perceptible lors de la torsion de cheville (signe de gravité)
- impression de déboîtement articulaire (signe de gravité)
- gonflement immédiat et présence d’une ecchymose (bleu) de la face externe de la cheville (signe de gravité) ou retardé
- recherche des signes de fracture (palpation des repères osseux)
- recherche de signes d’instabilité
- recherche de signe de lésions associées (palpation des repères osseux, des tendons, de la face interne de la cheville)
- possibilité de marcher (l’impossibilité est un signe de gravité)
- ne pas confondre avec une rupture du tendon d’Achille, une autre entorse de la cheville ou du pied, une luxation  des péroniers latéraux

Examens complémentaires

En fonction de l’examen clinique, le médecin décide s’il faut ou non faire des radiographies de la cheville. Ces radios permettent d’éliminer une fracture ou un arrachement osseux associé qui modifieraient le traitement. Une échographie peut être prescrite pour préciser la topographie et l’importance de l’atteinte du ligament.

Exceptionnellement, une IRM ou un arthro-scanner peuvent être utilisés.

Traitement

Le traitement dépend de la gravité de l’entorse :

- traitement inaugural (avant l’examen) :
 
o Glaçage
o Bandage compressif afin de diminuer l’œdème (gonflement)
o Appui en décharge ou non en fonction du ressenti

- traitement de l’entorse bénigne :

o Glaçage
o Bandage compressif
o Strapping ou attelle amovible 
o Médicaments contre la douleur 
o Récupération en 10 à 15 jours

- traitement de l’entorse de moyenne gravité :

o Glaçage 
o Bandage compressif puis
o Le plus souvent attelle amovible 
o Marche avec cannes anglaises quelques jours
o Traitement médicamenteux : anti-inflammatoires et anti-douleurs
o Kinésithérapie
o Parfois un plâtre

- traitement de l’entorse grave :

o Glaçage
o Bandage compressif puis
o Soit un plâtre pendant 6 semaines
o Soit une attelle amovible pendant 6 semaines
o Traitement médicamenteux : anti-inflammatoires et anti-douleurs
o Kinésithérapie
o Parfois  la chirurgie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

LYCEE QUALIFIANT HASSAN II ASS EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×